Louis-Marie et Aïna

Posted on Jan 23, 2014 in Bagues | 3 Comments
Louis-Marie et Aïna

Blog joaillerie : deuxième étape de la réalisation d'une bague de fiançailles sur mesure : la cire surmontée du saphir

On dit souvent “chose promise, chose due”, alors comme je vous avais parlé d’une nouvelle bague dans mon dernier article et bien la voici.

Cette fois-ci encore, c’est une bague de fiançailles. Mais petite nouveauté, la création de ce bijou charmant et poétique a été chapeauté par Monsieur !! Oui, oui, ça arrive !

La fiancée, pas folle la guêpe, avait tout de même laissé quelques pistes de réflexion à son homme. Mademoiselle étant également dans le milieu créatif (Théophile à l’anglaise ça vous parle ?) les indications étaient fournies et saupoudrées d’originalité, ce qui n’était pas pour me déplaire.

 Rose   /   Or Blanc   /  Diamants  /  Végétal….

Après moult esquisses et de nombreux échanges avec Louis-Marie (oui ce projet a bien occupé mon petit cerveau ainsi que mes dix doigts), la bonne idée a enfin jailli du papier.

Comme vous pouvez le voir, je vous ai parachuté une partie des croquis afin que vous puissiez vous rendre compte de l’évolution des dessins au fur et à mesure de nos échanges. Un bijou finalement plus petit et plus épuré a su charmer le fiancé. La simplicité et la délicatesse de cette bague l’ont conquis. Une monture élégante composée de deux épis de blé en or blanc, entièrement pavés de diamants et enserrant un saphir rose de presque 2 carats. Un rose poudré, très doux qui sera parfait pour Aïna.

C’est la première fois que je dessine une bague sans en parler à la fiancée. Cela n’a pas été facile tous les jours. Un vrai challenge ! Heureusement mon “coéquipier” s’est beaucoup investi et ce fut un plaisir de partager cette belle aventure créative avec ce vieil ami. Au fil de nos conversations, il a su bien m’aiguiller tout en restant ouvert à mes conseils et à ceux du joaillier. Par exemple, il a supporté mon côté pointilleux quant au choix de la bonne pierre en me faisant confiance (je n’étais jamais satisfaite quant à la qualité et à la couleur). Et même si je connais également la fiancée, travailler avec Louis-Marie m’a aussi permis de la redécouvrir. De la voir à travers ses yeux. Le regard d’un homme amoureux est toujours émouvant ! 

Mais surtout ce projet m’a permis de voir les fiançailles et le mariage, pour changer, à travers les yeux du fiancé. Et je vous assure que cela m’a tout autant amusée qu’instruite…

Assez écrit, voici les photos!!

 

Et enfin, après les croquis et les vues de la cire… le bijou réalisé !

3 Comments

  1. Little Chouette
    24 janvier 2014

    Quel travail incroyable! Merci de nous faire partager cela, j’ai lu avec plaisir l’ histoire de la naissance de cette bague! Un grand bravo c’ est juste fabuleux tu es hyper douée!!!!!!!!!

    Reply
  2. marie laure
    27 janvier 2014

    trop joli cette bague…bravo…une amie de ta tante Florence A

    Reply

Leave a Reply